11 novembre, 2022

La cartographie de processus

 La cartographie de processus
Tous les domaines, manufacturier, administratif et de service, gèrent des processus, qu’ils soient à grande ou à petite échelle. Celui-ci servira autant aux employés dans le déroulement de leurs tâches qu’aux gestionnaires afin d’évaluer la fluidité des activités. Avez-vous déjà pris le temps de documenter vos processus?  

En analysant un processus, on peut identifier rapidement ce qui ne fonctionne pas dans le déroulement des tâches (service trop long, erreur récurrente, perte de temps, information manquante, etc.) et de commencer à travailler ensemble pour trouver des solutions. 

En documentant les processus, cela nous permet d’assurer la conservation de la connaissance organisationnelle et de faciliter l’apprentissage des nouveaux employés ou lors d’un changement de poste d’employé. 

Donc il est très important pour la saine gestion de l’entreprise d’établir des processus clairs et précis. Alors comment procède-t-on pour en bâtir un ? 

Mon outil privilégié pour cette activité est la cartographie de processus. Et bien entendu, il fait partie des 7 outils de base de la qualité ! 

C’est un organigramme qui représente les différentes étapes d’un processus dans un ordre séquentiel. On y analyse chaque étape en y incluant tous les éléments (matériel, service) mais aussi les décisions qui doivent être prises, les intervenants et le temps pour chaque étape. 

Quand doit-on utiliser la cartographie ?  


Dans beaucoup de situations !  

Voici quelques cas de figure où l’on peut en avoir recours :  

  • Pour la planification d’un projet 

  • Pour documenter un processus 

  • Pour informer d’un nouveau processus ou d’un changement de processus 

  • Pour améliorer un processus 

  • Pour mieux comprendre la complexité d’un processus 


Comment utiliser cet outil ?  



  1. Équipez-vous d’abord de post-its, d’un grand tableau blanc ou grande feuille blanche et des crayons-feutres.

  2. Définissez la procédure à cartographier et écrivez son titre en haut de la page/tableau.

  3. Décidez des limites du processus : où et quand commence-t-il ? Où et quand se termine-t-il ? Discutez et décidez du niveau de détail à inclure dans le diagramme. 

  4. Faites un remue-méninge sur les activités qui se déroulent. Écrivez chacune d'elles sur une carte ou un post-it. 

  5. Puis classer les activités dans l’ordre approprié.  

  6. Si tout le monde est d’accord avec la séquence et les activités énumérées, dessinez des flèches pour montrer le déroulement du processus. 

  7. Enfin, examinez l’organigramme avec d’autres personnes impliquées dans le processus (travailleurs, superviseurs, fournisseurs, clients) afin d’obtenir la validation du processus. 


N’hésitez pas à inclure tous vos intervenants dans le processus (même vos fournisseurs, vos clients, les superviseurs) et à les faire participer à vos sessions de travail.  

Le meilleur moyen de s’approprier la cartographie est de laisser les personnes qui exécutent réellement le processus de la faire eux-mêmes.  

Voici un exemple simple de cartographie avec les symboles utilisés :

Exemple de cartographie de processus Les symboles de la cartographie de processus

Vous envisagez de documenter vos processus et vous ne savez pas par où et comment commencer ? Contactez-nous, nous pouvons vous aider à rassembler votre équipe pour mieux comprendre le fonctionnement de vos processus. 

Ne manquez pas nos prochains articles, inscrivez-vous à notre infolettre ! 

SOURCE  : https://asq.org/

Inscrivez-vous à notre infolettre!

Autres articles

©2023 Aristeio  /  Design & code: Les Manifestes